Résumé de l’Intervention au colloque du CDH14-18 de Marie Rouffy

La Drôme terre de refuge

Qui sont-ils ? D’où viennent-ils, pourquoi ont-ils fui, origine sociale, seuls ou en famille, leurs dénominations (réfugiés, expulsés, évacués, bouches inutiles, Alsaciens-Lorrains d’origine française ou non).

Leur accueil : prise en charge par l’armée puis par l’autorité civile ; commissions de triage ; centres de rétention ; accueil des communes (réquisition de locaux, chez les particuliers).

Leurs moyens de subsistance : allocations ; travail (employeurs, conditions de travail) ; aides d’associations caritatives.

Le suivi des réfugiés : recensement ; les contrôles (sanitaires, de police) ; les différentes cartes (carte d’identité, permis de séjour, sauf-conduit, laisser-passer).

Le rôle de l’État : ministères impliqués : décrets, arrêtés, mesures de police.

Les photographies sont là, le texte final sera dans les actes du colloque.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.