Résumé de l’Intervention au colloque du CDH14-18 de Jean-Michel Lalanne

L’évêque de Valence et l’Union sacrée en 1914

Dans son diocèse de Valence, face à la République « athée », Mgr de Gibergues travaille à mettre ses fidèles en ordre de bataille et à élever une « citadelle inexpugnable ». Dans ce but, en 1914 par exemple, il accentue avec énergie la création et l’organisation des unions catholiques. C’est avec la même détermination qu’en août, dans une lettre pastorale au ton très guerrier, il soutient l’armée et engage les catholiques drômois dans la guerre, avec leurs armes de la prière et de la communion. C’est l’expression manifeste de l’Union sacrée. Toutefois, rapidement, les vieilles querelles se réveillent, les griefs et les accusations ressurgissent et l’évêque est même censuré dans la presse… Mais cela ne doit pas occulter que, face à l’ennemi, on vit là le dernier grand moment d’unanimité nationale !

Les photographies sont là, le texte final sera dans les actes du colloque.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.