Résumé de l’Intervention au colloque du CDH14-18 d’Alain Balsan

La justice pénale dans la Drôme pendant la Grande Guerre

La répression pénale connaît une diminution de moitié tant devant la cour d’assises que devant les tribunaux correctionnels ou dans les cabinets des juges d’instruction.

L’intrusion des femmes dans le paysage judiciaire n’est pas aussi significative dans la Drôme que les autorités l’affirment.

L’émergence d’infractions propres à l’état de guerre demeure anecdotique.

Les photographies sont là, le texte final sera dans les actes du colloque.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.