« Espeluche et ses Poilus, un village drômois dans la Grande Guerre »

Situé à 7 km au sud-est de Montélimar, Espeluche compte 470 habitants en 1914.
Plusieurs dizaines de ses hommes, âgés de 19 à 47 ans, sont mobilisés et partent en août pour une guerre qui doit être courte.
Les plus jeunes partent les années suivantes, les derniers en avril 1918, au total 88 Poilus. 17 sont tués, portés disparus ou meurent de leurs blessures ou de maladie. 71 reviennent, certains blessés ou malades.
Deux Espeluchois, Jean-Marie Gabus, bibliothécaire bénévole, et Bruno Poinas, archiviste, après de longues recherches dans les archives privées et publiques, communales, départementales et nationales, vous proposent, en plus de 100 pages, d’aller à la découverte du village et à la rencontre de ceux qui figurent sur le Monument aux Morts, mais aussi de ceux quiont pu revoir leur village.
Afin de mieux les connaître, une fiche consacrée à chacun d’entre eux les présente par leur état civil et leur signalement et résume leurs états de service militaire (régiments d’affectation, blessures, citations,
décorations…).
Qu’ils soient boulangers, négociants, épiciers, artisans ou, comme la plupart, cultivateurs, métayers ou domestiques de ferme, jeunes ou d’un âge mûr, en bonne santé ou plus « faibles », tous ont participé à cette terrible épreuve collective.

le bulletin de souscription est à votre disposition : « Espeluche et ses Poilus, un village drômois dans la Grande Guerre »

A bientôt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.