Un amour dans la grande guerre

e327be_2a006cb0866242cc90dc07fd9ce91fa5.jpg_srz_p_315_408_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srzà Propos des auteurs

Un AMOUR pendant la Grande Guerre lettres de Louis et Yvonne Des élèves de CE2-CM1-CM2 de Luc TREGOAT de l’Ecole Publique de St-Just d’A. Sous le parrainage de Gilles PERRAULT
Depuis plusieurs années, avec ses différentes classes, Luc écrit des romans ou des pièces de théâtre. Romans souvent publiés, pièces de théâtre toujours jouées. Cette pièce est la lecture théâtralisée d’un texte écrit en 2004 et publié par la FOL07 en 2011.
Extrait tiré du recueil édité par la FOL07) (1) : lettre de Luc à Gilles Perault.
« En mars 2003, ma classe et moi nous nous rendions à Verdun : musée de la Paix, l’Argonne et le tunnel du Kaiser, Douaumont et son village rasé, son ossuaire, son fort et son cimetière… En amont et en aval de ce voyage nous vous soumettions nos versions et sans concessions vous guidiez notre navire… Extrait de la préface de Gilles Perrault (1)
« J’ai d’abord pensé qu’il y avait bien de l’extravagance en Ardèche, territoire éloigné de mon raisonnable Cotentin… Quelle idée pouvait bien se faire, en 2002, un enfant de St-Just d’Ardèche de la guerre de 14-18 ?… Encore ce choix audacieux n’était-il rien auprès du pari… que représentait le genre adopté… : un roman par lettres… Il fallait de la hardiesse pour choisir un tel sujet. » Le roman (cf préface)
Le sujet du roman ? L’histoire d’un couple ardéchois pendant la Première Guerre Mondiale. Le mari, boulanger de son état, est au front ; l’épouse s’efforce de faire tourner la boulangerie avec l’aide du fils aîné, âgé de 12 ans.

Point de vue du metteur en scène
Le parti pris de mise en scène .Ces deux personnages nous occupent et nous préoccupent depuis le début du projet. Plus on avance, plus on les découvre à travers les courriers échangés et plus on se dit que les auteurs ont vraiment eu de l’intuition et du talent. La magie du théâtre permet de donner corps, coeur et sang à Louis et Yvonne et au-delà autant à toutes les petites choses de la vie qu’à l’incommensurable tragédie de la guerre. Le théâtre leur donne vie et donne vie à leur échange : ils ne disent pas toujours le réel de leur quotidien : ils écrivent mais vivent autre chose ; c’est le pari engagé.

Distribution artistique et technique

Comédiens :                                                    Yvonne :   Chloé Colombet 

                                                                         Louis :       Maximilien Blanchard

Conception générale et mise en scène     Yves Goutte

Costumes du soldat :                                      Justine Joly

(1) Ces lettres ont été publiées par la Fédération des OEuvres Laïques 07en 2011

Remerciement a « la menuiserie roulette richard » à St-Marcel-d’Adèche

pour son aide gracieuse  à la conception des décors

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.