Appel à contributions pour 2018

Appel à contributions sur la sortie de guerre

2018 appel a participation (313.74 Ko)

Le Comité départemental d’histoire de la guerre 14-18 dans la Drôme souhaite promouvoir, fin 2018, une série de conférences dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre. Pour clore la commémoration du centenaire de la Grande Guerre, le comité envisage d’organiser un cycle de conférences en plusieurs endroits de la Drôme. Ces conférences se tiendront entre fin septembre et fin novembre 2018 et pourront donner lieu à une publication courant 2019.

Les sujets des interventions sont laissés à la libre appréciation des contributeurs. Le thème qui sera privilégié, la sortie de la guerre et ses prolongements tout au long du XXe siècle, ouvre en effet de nombreux centres d’intérêt peu ou pas encore exploités.

Comme pour le colloque d’octobre 2014, ces conférences ne pourront exister que par les travaux qui auront été réalisés. Le comité compte  donc sur de nombreuses  participations  et demande aux contributeurs de manifester leur intérêt, dès à présent. Vous pouvez faire connaitre  vos intentions de participation pour le 1er février 2017 afin de programmer au mieux les différents lieux de conférences. Envoyez par courriel vos nom, lieu de résidence et thème de communication à contact@cdh14-18.fr ou cdh1418drome@gmail.com

Production autour d’Edouard Achard de Bourdeaux

Après la correspondance de César Vincent pendant la Grande Guerre, que l’on trouvera sur ce site, Mme Mies HAAGE a entrepris de nous proposer celle d’Edouard Achard, né le 7 février 1876 au quartier Siraillot, à Bourdeaux, et mobilisé en 1914 au 111e régiment territorial. On trouvera quelques éléments de sa biographie dans « Vivement que l’on se rattrape sur le bords du Roubion » (M. Haage 2014).

Cette correspondance, très fournie, pose de grosses difficultés de lecture :

  • les lettres, en particulier celles écrites au crayon, sont dans un état de conservation variable et sont parfois difficilement lisibles ;
  • l’orthographe et la syntaxe d’Edouard Achard sont quelque peu aléatoires et il est parfois difficile d’identifier un mot ou membre de phrase. On s’en rendra aisément compte dans la lettre du 3 septembre 1914, donnée ci-dessous, à titre d’exemple.

Ainsi, dans le texte ici proposé, l’orthographe originale a été largement améliorée, tout comme la ponctuation. Quelques mots n’ont cependant pas pu être lus. Ces lacunes figurent ici par des points de suspension, entre deux parenthèses.

Le corpus présenté ici concerne l’année 1914. Les années suivantes seront progressivement mises en ligne.

Pour exemple : 3-9-1914 Edouard à Louise

Lettre  + enveloppe

==============================================================================

Gleyzole 3 Sbre 14

Bien  chére Famille

Chère femme je repont aujourduie a ta bien fortifiante lettre que jaie recue le pr S est a leure q’il est tu dois avoir recue ma carte expédiée Dimanche. Je suie trée heureux de votre bonne santé pour moie je me portte bien Je n,est plue resantit sée douleurs d,éstomac, mée mae petite pharmacie sepuize, nous crayont partir dicie vér le pr septambre pour redessandre probablement a Barcelonette[1] ou au alantour sequil me permetra de trouvaie donc jaurei bezoin. notre Capitaine nous a die que nous resteront ici probablement susquau 15 Sbre  dela nous partiront remplacé dès regiments de reserve queus partiront pour l,ést est que en se moment surveille dest prisonier Alement dans naux parage Jie aie rencontré un jours parazar étant an marche le marie de Célina Cordéil qu,il a jauliment peur d,allé dans l,Est. Je ten diraie que mintenant on noux degurdie  tout le jour marche ou manœuvre exercice tir on noux lésse pae grouillé dans naux cantonement. maie on ne sent plain pae car sela distré est faie oublyese un peu comme il nous dize not clochér d.ailleur nous somme tous lée mème guradé comme soldae nous avont tous lessé femme est enfant et il y an  parmie noux qui ont eu dès maleur ces jour sans pouvoir allé dans leur famille pour décè dée leur allors dans cée moment térible on se portte tous comme dés fréres a conssollée le blécér. cest incie que dimenche un de remuza[2] a recue le décée de sont enfants un autre de tulette[3] la mor de sae femme. est je tassure que dée moment comme sela sont dée moment de larme pour tous. cest pour sela que je vient voux repetét de vous [4] soignée tant que voux pourée ne travailier pae plus quil le faut il vaux mieu que le travaille restte, moie je me soigne tant [5] que je peu, il née pas toujour bien facile quar on ne trouve rien dan se tristte pays ou trop chér il y a un vieu bonn homme quie vien d,Italie tous lée troie jours il noux vant une poire comme une brette bonne un sous piéce est on est bien heureu d ans trouvaie on trouve defoie quelque litttres de vin pae bon que lon peyen de 15. a 20 sous maie d un litre sant et pour 8 jours Je men ser que pour coupée l.eau, lès fres que je faie consistte a me tenir du chokola comme lon faie que deux repae cest lont alors [***]  celque peu selae me mintien et me charge pae léstomac. Je né[6] pae recue lée chossettes ancore, la mor de la pauvre Majotre doie bien voux jéné pour guardee le troupeau, aucie teau que voux aurée de nouvele de suly, fette moie parvenir, recoie de tont marie lée plus tandre carese est pour naux enfant et tous lés parent que tu voie, bonjour au amie et voisins

E. Achard

on die con rapelle lés homme jusquau 48. tent sur la nouvelle dirae tout se qui se passe au peys seus quie sont [….] ou partit pour moie au qu un espoir jusquée aprée la guere  mée il faut sinqieté que de conservée notre santé pour se retrouvée est vivre heureux bien de caresse

E. A.

[1] Barcelonette (Alpes-de-Haute-Provence)
[2] Rémuzat (Drôme)
[3] Tulette (Drôme)
[4] lettres soy rayées
[5] lettres te rayées
[6] lettre t rayée

Collecte, préparation du centenaire de 1918 à Charpey

Dans la perspective du centenaire de l’armistice de 1918, l’association de Charpey et Saint-Didier a entrepris un gros travail sur la Grande Guerre et ses suites, dans cette commune ainsi que dans celles environnantes. Ce travail se concrétisera par une exposition, diverses manifestations et conférences. Un publication est envisagée pour pérenniser les acquis de ce travail.

Si, par le prêt de documents, d’objets ou l’évocation de souvenirs se rapportant à cette commune, pour la période de 1914 à 1940, vous souhaitez vous associer à ce projet, vous pouvez vous faire connaître par courriel à l’adresse suivante  : patrimoinecharpeysaintdidier@gmail.com

Merci

Reprise du spectacle « Qui donc maintenant me dira je t’aime? »

Nous sommes heureux de vous informer que suite à de nombreuses demandes de la part de communes drômoises (et d’ailleurs), nous reprendrons en novembre 2018 une belle tournée de notre création 2014 sur les femmes dans la grande Guerre « Qui donc maintenant me dira je t’aime?« .

On pourra contacter Valentine compagnie et en particulier Philippe Guyomard, directeur artistique et metteur en scène, Tel: 04 75 46 76 39  www.valentinecompagnie.fr

On trouvera ci-dessous le dossier du spectacle au format PDF : Doss Reprise 2018 Qui donc maintenant me dira je t’aime-1

1914 – 1918 Correspondances croisées.

Les amis du patrimoine de Cléon d’Andran viennent de faire paraître ce fort volume de 447 pages, très richement illustrées, sur la correspondance de la famille Chalon, pendant toute la Grande Guerre. Cet ouvrage, très soigneusement réalisé, présente le grand intérêt historique de rassembler la totalité du courrier échangé par toute une famille, hommes mobilisés, femme et enfants et ami(e)s restés à la ferme. C’est donc toute une société, dans ses espoirs, ses douleurs et ses doutes qui revit là au fil des échanges épistolaires.

Les lecteurs intéressés par les aspects militaires y trouveront des notations concernant les différents fronts, y compris celui des Balkans puisque l’un des fils va servir et mourir sur le front de Salonique. De son côté le témoignage du père nous offre le témoignage de la vie de ceux qui, plus âgés, ont été mobilisés  dans la territoriale. En contrepoint, nous pouvons suivre au fil de ces quatre années, la vie de la ferme et de ceux qui y sont restés, devant assurer l’ensemble des travaux agricoles. Au fil des mois nous voyons ainsi des solidarités locales s’organiser, les enfants prendre le sens des responsabilités lorsque, par exemple, ils doivent négocier la vente de produits de l’exploitation.

Le théâtre du Fenouillet avait mis en scène une partie de cette riche correspondance et de nombreux spectateurs drômois avaient apprécié ce spectacle. C’est ici la totalité de ces lettres qui nous est restituée et notre intérêt ne peut qu’en être renforcé d’autant que de nombreuses reproductions de cartes postales, lettres, personnages ou objets évoqués viennent donner encore plus de chair au récit qui se constitue graduellement.

Deux chapitres, l’un consacré, à partir des actes administratifs, à la vie de l’ensemble de la commune, avant, pendant et après la guerre, l’autre à la période 1939-145 « témoignage d’une autre guerre », viennent enrichir notre connaissance de la vie dans cette petite commune pendant l’ensemble du XXe siècle.

Les personnes intéressées pourront se procurer l’ouvrage, au prix de 20 euros, auprès des Amis de Cléon-d’Andran, 26450 Cléon-d’Andran (WWW.cleondandran-ladp.fr) ou en contactant M. Boulard au 06.88.46.64.50.

Assemblée générale de l’association du 07 juin 2017

Veuillez trouver ci-dessous le compte rendu de l’assemblée générale annuelle du Comité départemental pour l’histoire de la guerre 1914-1918 dans la Drôme. Je vous en souhaite bonne lecture.

N’hésitez pas à nous posez des questions sur les projets et à nous suivre dans l’organisation de l’automne 2018.

2017_AG_CDH 14-18_compte_rendu

Assemblée générale 2017

Nous avons le plaisir de vous convier à assister à l’assemblée générale annuelle de notre association, le mercredi 7 juin 2017 à 17h30, aux Archives départementales de la Drôme, rue de la Manutention à Valence.

À l’ordre du jour :

  • Le bilan moral et d’activité pour 2016
  • Le bilan financier 2016
  • Les projets de conférences pour 2018

Cette rencontre sera l’occasion d’échanger sur les actions qui seront menées d’ici à 2018, les aides que nous pourrions apporter, les travaux en cours et leur diffusion. Les porteurs de projets auront la parole.

La séance se terminera par un moment convivial.

Pour le CDH 14‐18, Alain Sauger Président.

la convocation au format PDF : CDH AG 7 juin17

Article dans Regards 70 de décembre 2016

Nous avons la joie de vous présenter l’article paru dans le magazine Regards du mois de décembre 2016, article proposé par les études drômoises. le document est consultable au format pdf : regards_70

Bonne lecture

Les articles de presse autour de la rencontre « les femmes dans la guerre »

Nous avons le plaisir de vous présenter les articles de presse parus dans le Dauphiné Libéré et la Tribune à propos de la conférence de Françoise Kern 11 novembre 2016 àTaulignan.dl14nov2016

la-tribune-17nov2016Taulignan

Images de la Drôme en guerre & Vivre à Romans durant la Première Guerre mondiale.

Ceux sont les expositions qui sont proposées du 9 au 30 novembre 2016 à la médiathèque Simone de Beauvoir, l’une produite par les rchives départementales de la Drôme et la seconde par les Archives communales de Romans.

Il reste 3 jours pour y aller n’hésitez-pas!scan0004_page_1scan0004_page_2