Conférences en novembre 2018 et décembre 2018 du CDH14-18

Nous avons le plaisir de vous présenter le programme complet des conférences organisées par le CDH14-18 en novembre et décembre 2018.

LES CONFERENCES DU CDH14-18 EN NOVEMBRE ET DECEMBRE 2018

Samedi 10 novembre 2018-14h

Valence – Archives départementales de la Drôme

Gilles Vergnon : La sortie de guerre par en bas : y a- t-il eu “brutalisation” de la société française en 1918-1919 et en 1944-1945 ?

Jean-Michel Lalanne : Revendiquer et commémorer : l’emprise des anciens combattants de l’Union fédérale sur la Drôme dans les années 1920.
Au cours des années 1920, l’une des deux grandes associations françaises d’anciens combattants, l’Union Fédérale, s’impose très largement dans la Drôme. Ses responsables, derrière leur président Jean Buclon, ne ménagent pas leur peine pour remplir une double mission : revendiquer afin d’obtenir et défendre leurs droits de « créanciers privilégiés de la nation » ; commémorer, maintenir vivante la mémoire de leurs camarades morts au combat.

Alain Coustaury : Les signes de mémoire de la Grande Guerre dans la Drôme et leur évolution.

Par leur diversité, leur localisation, les signes de mémoire de la guerre de 1914-1918 sont nombreux dans la Drôme. Plusieurs heures de présentation seraient nécessaires pour appréhender toute leur valeur. On n’étudiera donc que quelques exemples pris dans les mairies, sur les places publiques, les cimetières, les lieux de culte. Leur évolution, leur déplacement seront évoqués.
Leur approche, leur lecture leur signification seront faites en tant qu’observateur du XXIe siècle devant ces signes qui s’intercalent entre ceux de 1870-1871, de 1939-1945 et des conflits postérieurs.

Mardi 13 novembre 2018-20h

Bourg-lès-Valence-Mairie salle des mariages

Présentation des recherches de l’Atelier historique UPAVAL : Après la guerre 1918-1930 dans la région valentinoise.

Vendredi 16 novembre 2018-18h30

Donzère- Espace Aiguebelle

Jean-Luc Huard : Les étrangers et la Grande Guerre dans la Drôme.

Samedi 17 novembre 2018-15h

Die- Musée de Die et du Diois

Philippe Bouchardeau : Le loyer des poilus du Diois.
Christian Rey : Autour de la loi d’amnistie de 1921, le débat initié dans le Diois par la Ligue des droits de l’homme.
Sylvaine Laborde : Le rapatriement des corps de poilus, l’exemple du Diois.
Jean-Claude Daumas : L’impact démographique et économique de la Grande Guerre dans le Diois : un bilan à revisiter ?

Jeudi 22 novembre 2018-18h

Valence- Médiathèque

Philippe Bouchardeau : Le nerf de la guerre. Questions monétaires et financières de la Grande Guerre.

Samedi 24 novembre 2018-16h

Nyons- Maison de Pays

Françoise Lousberg-Coulon : Vivre dans le sud de la Drôme pendant la Grande Guerre, la cas de Taulignan

Samedi 24 novembre 2018-18h

Saint-Vallier -Médiathèque

Pierre Sapet et Jean-Pierre Soustelle : Mémoire préservée de la Grande Guerre, l’exemple des médaillons émaillés de Saint-Vallier.
Julien Mathieu : Les organisations agricoles après la Première Guerre mondiale.

Samedi 1er décembre 2018-14h

Romans-sur-Isère- salle Jean Vilar

Guy Bichon : Suite à la guerre, pourquoi la population diminue-t-elle ? Le cas particulier d’Alixan.
Alain Chaffel : Les débuts du communisme dans la Drôme.
Alain Coustaury : Le parcours international de Prosper Pichat, poilu drômois.

Partenaires
AMIS DU VIEUX DONZÈRE
DEA AUGUSTA
SOCIÉTÉ
D’ÉTUDES NYONSAISES
UNIVERSITÉ
POPULAIRE DE L’AGGLOMÉRATION DE VALENCE (UPAVAL)

Merci aux collectivités qui ont accueilli favorablement ce projet.

Photographies du samedi 1er décembre à Romans-sur-Isère

Guy Bichon, Alain Chaffel et Alain Coustaury ont animé le cycle de conférences du CDH14-18 à Romans-sur-Isère, en voici quelques photographies proposées par Bruno Drogue.

Le monument aux morts de Romans-sur-Isère

Article paru lors de la présentation des activités autour de l’armistice de 1918 à Romans

Un nouveau Monument Historique ?

Les commémorations de la Grande Guerre sont aussi l’occasion de s’intéresser au patrimoine issu de cette époque. Partout dans nos communes, les monuments aux morts symbolisent les terribles pertes humaines que le pays a connues. Le Ministère de la Culture a établi une liste des monuments les plus emblématiques et propose de les protéger au titre des Monuments Historiques. Parmi les œuvres sélectionnées, figure celui de Romans.

Une sculpture monumentale pour se souvenir
Dès la fin de la guerre, les discussions sont vives à Romans au sujet de l’érection d’un monument aux morts. En 1920, il est d’abord décidé d’installer une plaque commémorative dans l’Hôtel de Ville. Puis, treize ans plus tard, l’édification d’une sculpture monumentale est décidée. Le travail est confié à Gaston Dintrat, artiste d’origine Valentinoise, déjà connu à l’époque pour les nombreux monuments commémoratifs qu’il a livrés dans la Drôme et dans les départements voisins. G. Dintrat, né en 1889, passé par les ateliers de Gaston Toussaint et d’Auguste Rodin, enseigne alors à l’école supérieure des Beaux-Arts de Lyon. Il choisit pour Romans une œuvre monumentale, aux lignes sobres, qui sera installée sur le Champs-de-mars, où se déroulent alors toutes les manœuvres militaires. Les conflits du XXe siècle laissent leur trace sur le monument par le biais de plaques en marbre ajoutées au fil du temps.

Du recensement à l’inscription Monument Historique
En décembre 2018, son inscription au titre des Monuments Historiques sera proposée en Commission régionale du patrimoine et de l’architecture. Composée d’élus, de représentants de l’Etat, d’associations et de fondations patrimoniales, cette instance s’appuiera sur un dossier composé par les services de la Direction Régionale des Affaires Culturelles. En cas d’avis favorable, le monument bénéficiera donc de ce statut juridique particulier. Celui-ci reconnaîtra l’intérêt historique et artistique du monument, et en assurera une protection accrue (interdiction de le détruire, aides financières en cas de restauration). Mais un Monument Historique s’inscrit également dans un environnement. Edifice et abords forment un tout, avec des influences réciproques. On trouve ainsi à Romans, autour du monument aux morts, de beaux cèdres centenaires qui contribuent à la qualité paysagère du site. Un périmètre de protection de l’édifice devra donc également être défini, afin de garantir la pérennité de cet ensemble.

Le monument se situe sur le Champs-de-mars, actuellement en cours de réhabilitation. Il sera à nouveau visible au début de l’année 2019, dans un nouvel environnement et avec un éclairage spécifique qui le mettront en valeur.

Article de presse du Dauphiné Libéré du 16/11/2018

Un très belle article est paru concernant la soirée du mardi 13 novembre 2018 à Bourg-lès-Valence-Mairie lors de la présentation des recherches de l’Atelier historique UPAVAL : Après la guerre 1918-1930 dans la région valentinoise.

Photographies de la soirée du CDH14-18 à Donzère du 16/11/2018

C’est à Donzère que Jean-Luc Huard a présenté une conférence « Les étrangers et la Grande Guerre dans la Drôme ». Des photographies de la part de Guy Brunel nous sont parvenues.

Une photo de la couverture des Recherches Donzéroises n°44 ainsi est ci-dessous. En effet, le texte de la conférence y est disponible.

Au sommaire :
– Les carnets de Jean Didier
– Le Monument aux Morts de Donzère
– Les Monuments de la Drôme
– Loÿs Prat, un peintre Donzérois dans la guerre
– Le « Canard Poilu » : Charles Catalan cité pour l’exemple
– Les étrangers dans la Grande Guerre

Photographies de la conférence du 24 novembre 2018 à Nyons

Nous avons la joie de vous présenter quelques photographies prises à l’occasion de la conférence de Françoise Lousberg à Nyons à la maison de pays.

Article de presse du Dauphiné libéré présentant l’ensemble des manifestations proposées par le CDH14-18

Nous avons le plaisir de vous présenter l’article du Dauphiné libéré du 10 novembre 2018 présentant l’ensemble des activités proposées par le CDH14-18.

20181110_cdh14-18

Bernard Joseph, Louis 1898/1981 « Mes mémoires de captivité aux prises avec un officier allemand »

Nous voulons remercier Michel Lévêque qui nous a gentiment mis à disposition les mémoires de son grand-père que nous vous présentons ci-dessous.

Mémoire Joseph Louis 1918

Conférences du 17/11/2018 à Die

Nous avons eu le plaisir de vous présenter quatre conférences à Die le 17 novembre 2018, avec Philippe Bouchardeau, Christian Rey, Sylvaine Laborde et Jean-Claude Daumas.

Voici les photographies de la manifestation proposées par Bruno Drogue :

Philippe Bouchardeau, membre du CDH14-18, article sur la Roche de Glun

Nous avons le plaisir de vous présenter un article de Philippe Bouchardeau sur Les morts pour la France et la démographie de la Roche-de-Glun

Article La Roche de Glun

Présentation par l’UPAVAL de Bourg-lès-Valence autour de l’après-guerre

Le 13 novembre, une réunion publique a permis de présenter le travail réalisé par 7 membres de l’UPAVAL autour du thème de l’après-guerre. Ce travail sera présenté plus complètement par les membres de l’association.
Chacun des 7 participants a pu proposer un bref rendu de son travail.
Un rendu plus complet est prévu le 4 décembre 2018.

Des photographies proposées par Bruno Drogue sont à votre disposition :