Conférences en novembre 2018 et décembre 2018 du CDH14-18

Nous avons le plaisir de vous présenter le programme complet des conférences organisées par le CDH14-18 en novembre et décembre 2018.

LES CONFERENCES DU CDH14-18 EN NOVEMBRE ET DECEMBRE 2018

Samedi 10 novembre 2018-14h

Valence – Archives départementales de la Drôme

Gilles Vergnon : La sortie de guerre par en bas : y a- t-il eu “brutalisation” de la société française en 1918-1919 et en 1944-1945 ?

Jean-Michel Lalanne : Revendiquer et commémorer : l’emprise des anciens combattants de l’Union fédérale sur la Drôme dans les années 1920.
Au cours des années 1920, l’une des deux grandes associations françaises d’anciens combattants, l’Union Fédérale, s’impose très largement dans la Drôme. Ses responsables, derrière leur président Jean Buclon, ne ménagent pas leur peine pour remplir une double mission : revendiquer afin d’obtenir et défendre leurs droits de « créanciers privilégiés de la nation » ; commémorer, maintenir vivante la mémoire de leurs camarades morts au combat.

Alain Coustaury : Les signes de mémoire de la Grande Guerre dans la Drôme et leur évolution.

Par leur diversité, leur localisation, les signes de mémoire de la guerre de 1914-1918 sont nombreux dans la Drôme. Plusieurs heures de présentation seraient nécessaires pour appréhender toute leur valeur. On n’étudiera donc que quelques exemples pris dans les mairies, sur les places publiques, les cimetières, les lieux de culte. Leur évolution, leur déplacement seront évoqués.
Leur approche, leur lecture leur signification seront faites en tant qu’observateur du XXIe siècle devant ces signes qui s’intercalent entre ceux de 1870-1871, de 1939-1945 et des conflits postérieurs.

Mardi 13 novembre 2018-20h

Bourg-lès-Valence-Mairie salle des mariages

Présentation des recherches de l’Atelier historique UPAVAL : Après la guerre 1918-1930 dans la région valentinoise.

Vendredi 16 novembre 2018-18h30

Donzère- Espace Aiguebelle

Jean-Luc Huard : Les étrangers et la Grande Guerre dans la Drôme.

Samedi 17 novembre 2018-15h

Die- Musée de Die et du Diois

Philippe Bouchardeau : Le loyer des poilus du Diois.
Christian Rey : Autour de la loi d’amnistie de 1921, le débat initié dans le Diois par la Ligue des droits de l’homme.
Sylvaine Laborde : Le rapatriement des corps de poilus, l’exemple du Diois.
Jean-Claude Daumas : L’impact démographique et économique de la Grande Guerre dans le Diois : un bilan à revisiter ?

Jeudi 22 novembre 2018-18h

Valence- Médiathèque

Philippe Bouchardeau : Le nerf de la guerre. Questions monétaires et financières de la Grande Guerre.

Samedi 24 novembre 2018-16h

Nyons- Maison de Pays

Françoise Lousberg-Coulon : Vivre dans le sud de la Drôme pendant la Grande Guerre, la cas de Taulignan

Samedi 24 novembre 2018-18h

Saint-Vallier -Médiathèque

Pierre Sapet et Jean-Pierre Soustelle : Mémoire préservée de la Grande Guerre, l’exemple des médaillons émaillés de Saint-Vallier.
Julien Mathieu : Les organisations agricoles après la Première Guerre mondiale.

Samedi 1er décembre 2018-14h

Romans-sur-Isère- salle Jean Vilar

Guy Bichon : Suite à la guerre, pourquoi la population diminue-t-elle ? Le cas particulier d’Alixan.
Alain Chaffel : Les débuts du communisme dans la Drôme.
Alain Coustaury : Le parcours international de Prosper Pichat, poilu drômois.

Partenaires
AMIS DU VIEUX DONZÈRE
DEA AUGUSTA
SOCIÉTÉ
D’ÉTUDES NYONSAISES
UNIVERSITÉ
POPULAIRE DE L’AGGLOMÉRATION DE VALENCE (UPAVAL)

Merci aux collectivités qui ont accueilli favorablement ce projet.

Centenaire 1914 – 1918 le 11 novembre 2018 dans la Drôme à Donzère (entre Montélimar et Pierrelatte)

Un défilé d’automobiles anciennes de la guerre de 1914-1918 aura lieu dans la Drôme à Donzère (entre Montélimar et Pierrelatte), le 11 novembre de 9H30 à 12H30.

Il est organisé par les Rendez-vous de la Reine.

Si vous êtes intéressé pour y participer le contact est le suivant : claude.clapier@gmail.com

 

Les visites proposées par le service Patrimoine – Pays d’art et d’histoire de Valence-Romans Agglo autour de la Grande Guerre

La cartoucherie nationale à Bourg-lès-Valence pendant la Grande Guerre
vendredi 9 novembre à 14h30
Dans cette industrie de guerre directement liée à la Défense nationale, ce sont près de 2500 femmes souvent peu formées qui assurent une production de cartouches décuplée. L’Union sacrée des débuts s’affaiblit petit à petit pour aboutir à une grève en mai 1917.
Tout public – Durée : 1h30
Rendez-vous à 14 h 30 à l’accueil de la Cartoucherie.
(Tarifs : 5 € / étudiants 3 € / minima sociaux 2 € )

Le monument aux morts de Valence
samedi 17 novembre à 14h30
Le monument aux morts de Valence, inauguré en 1929, compte parmi les plus remarquables en France. Réalisé par l’architecte Henri Joulie associé au sculpteur Gaston Dintrat, il se caractérise tant par sa modernité que par sa sobriété.
Tout public – Durée : 1h30
Rendez-vous à 14 h 30 à la Maison des têtes.
(Tarifs : 5 € / étudiants 3 € / minima sociaux 2 € )

Souvenirs de la Grande Guerre à Valence

Nous avons de nombreux rendez-vous à Valence à la médiathèque publique & universitaire à vous proposer du 6 au 25 novembre.

Adobe stock, Jean-Jacques Cordier

Adobe stock, Jean-Jacques Cordier

Souvenirs de la Grande Guerre, du 6 au 25 novembre
Exposition mêlant objets et costumes d’époque, affiches, carnets militaires, photographies et revues, pour vous faire revivre l’atmosphère de cette période particulière.
Visites commentées sur inscription, 45 minutes, 12 personnes maximum

  • le mardi 6 novembre à 18h
  • le merrcredi 14 novembre à 10h30
  • le samedi 24 novembre à 11h

 

 

Conférences
Prosper Pichat, un drômois dans la Grande Guerre
le jeudi 8 novembre à 18h par Alain Coustaury, historien
À la veille de la guerre, Prosper Pichat (1890-1955), coiffeur de Chantemerle-les-Blés, fait son service militaire dans des garnisons alpines. Envoyé au combat dès août 1914 sur le front français, il termine la guerre en Hongrie, ne retrouvant son village qu’en août 1919.
De cette longue période sous les drapeaux, il a ramené, conservé puis légué des documents d’une valeur exceptionnelle. Cahier illustré
de chansons, carnets de route, photographies et rarissimes… des tracts de la révolution bolchevique hongroise !
À travers ces derniers, on perçoit la situation confuse de l’Europe centrale de l’époque.
Un témoignage de haute valeur, qui éclaire sa vie d’ancien combattant entre les deux guerres et sa position vis à vis du régime de Vichy.
Les Femmes dans la première guerre mondiale
le samedi 17 novembre à 15h par Rodolphe Carré, professeur d’histoire
Entre 1914 et 1918, sans avoir été combattantes, les femmes aussi ont pourtant fait la guerre autant qu’elles l’ont subie, aux côtés des hommes et à l’arrière.
La conférence montrera les multiples aspects que recouvre cette participation au conflit, de la mobilisation des femmes dans l’effort de guerre totale à leur précaire émancipation des tutelles masculines, en passant par leur enrôlement plus ou moins volontaire dans la propagande nationaliste et guerrière.
Le nerf de la guerre : les questions monétaires et financières de la Grande Guerre
le jeudi 22 novembre à 18h par Philippe Bouchardeau, historien
La guerre de 14-18, grande faucheuse d’hommes a été aussi à l’origine de perturbations du système financier, monétaire et fiscal de la France. La Drôme ne fût pas épargnée.
Encouragés par la propagande, comment les Drômois ont-ils adhéré aux grands emprunts de guerre ? Tentés par la thésaurisation, l’émission de monnaies locales dites de nécessité les a-t-elle convaincus d’y renoncer ? Qu’ont-ils enduré avec l’inflation en ces temps de vie chère ?
Philippe Bouchardeau nous propose une plongée dans le volet économique du quotidien de cette époque troublée, illustrée par les archives et la presse de l’époque.

lautrenous-danse.net / bal swing 2017

lautrenous-danse.net / bal swing 2017

Bal-concert

Le jazz débarque en France
Le samedi 10 novembre à 15h, par la compagnie l’Autre Nous et le Swing Up Orchestra
L’armistice de novembre 1918 ne scelle pas seulement la fin de la guerre. C’est aussi l’entrée dans une ère nouvelle : celle du Jazz en Europe. Des soldats américains l’introduisent dès 1917, via la France.
Et, pour oublier la guerre à partir de la fin 1918, toute l’Europe va danser sur ces rythmes métissés et esquisser de ses pas une nouvelle page musicale.
Le temps d’un bal, rejoignons cette joie du siècle nouveau qui s’ouvre et dansons nous aussi ! La compagnie l’Autre Nous propose démonstrations et initiation pour tous au Charleston, sur une musique New Orléans jouée par le groupe Swing Up Orchestra.

Jeux
Après-midi jeux de la Grande Guerre
les samedis 10 et 24 novembre de 14h à 16h
Viens découvrir de manière active et originale certaines facettes méconnues de la Première Guerre mondiale, à travers des jeux de plateau et vidéo ayant pour thématique la guerre de 14-18.
Dés 10 ans.

L'ennemi - Davide cali & Serge Bloch, Sarbacann 2007

L’ennemi – Davide cali & Serge Bloch, Sarbacann 2007

Lectures

Lecture jeunesse
La Guerre n’est pas la fin de l’Histoire
samedi 10 novembre à 16 h
Des histoires racontant la guerre qui, aussi terrible qu’elle soit, porte en elle l’espoir et parfois la concrétisation d’une paix partagée.
Dès 7 ans.

Café-lecture
14-18 à l’arrière du front
le mercredi 14 novembre à 15 h
Les hommes sont partis au front, convaincus que la guerre sera courte. Mais la guerre va durer et c’est toute la population de l’arrière qui est mobilisée pour nourrir le pays, faire tourner les usines et fabriquer les munitions. Ces héros ordinaires et courageux ont laissé leurs témoignages et inspiré les romanciers.

Emmanuel Gaillard, Nerea coll photography

Emmanuel Gaillard, Nerea coll photography

Lectures
Il fait trop beau pour faire la guerre
le samedi 24 novembre à 15h, par Emmanuel Gaillard, comédien, metteur en scène et directeur de la compagnie Janvier
Emmanuel Gaillard donne voix aux textes choisis dans des formes littéraires diverses, illustrant la richesse des émotions et des points de vue. À partir des ouvrages d’Alice Ferney, Angélique Villeneuve, Jean Echenoz, Nicole Lhuillier Périlhon, du recueil Paroles de poilus…
Entrée libre dans la limite

 

 

Vous pouvez aussi télécharger la totalité du programme
Programme complet des manifestations valentinoises

Programme complet des manifestations valentinoises au format réduit pour la distribution

 

 

Sur les traces d’une infirmière dans la Grande Guerre – S02E06 – par la médiathèque de Valence

Où on y parle de mademoiselle Pasqualini, infirmière au front

par le Mock

Mours-Saint-Eusèbe et la Grande Guerre

Expositions à Mours-Saint-eusèbe, crédit photo Claude Rosset

Expositions à Mours-Saint-Eusèbe, crédit photo Claude Rosset

Nous avons rendez-vous du 3 au 11 novembre pour deux expositions pour se souvenir de la Grande Guerre et rendre notre mémoire collective vivante. Les rendez-vous sont les suivants :

  • Médiathèque de Mours-Saint-Eusèbe : exposition d’objets des poilus, baïonnettes, artisanats de tranchée, casques, médailles, documents, armes, photos…
  • Mairie de Mours-Saint-Eusèbe : une exposition qui retrace le contexte général de la Première Guerre mondiale, présente la vie des Français pendant et après la guerre, ainsi que les conséquences de la guerre à Mours grâce à une exposition d’élèves réalisée à partir des noms figurants sur le monument aux morts de la ville.

Vernissage le mardi 3 novembre à 11h.

Entre Belle Epoque et années folles, la Grande Guerre dans un village du sud de la France, Taulignan 1906-1926

Très belle ouvrage à consommer sans modération.

Taulignan, village rural de 2082 habitants, commence le siècle riche de son industrie de la soie florissante. La Grande Guerre change la donne. Comme d’autres dans la région, le village sert de cantonnement à des troupes en instruction. Un atelier fabrique des obus, l’école des garçons devient hôpital. Le bourg vit à l’heure militaire avec ses anecdotes et ses contraintes. Les hommes partis à la guerre, l’entraide s’organise. On collecte pour les œuvres et on accueille des réfugiés. Pénuries et grippe espagnole pèsent sur la bourgade qui peine à retrouver son souffle malgré la fin des hostilités. Les progrès techniques arrivent, l’industrie change, la production agricole aussi mais le village a perdu un tiers de sa population.

À partir de documents originaux de familles taulignanaises, de dossiers des Archives départementales, de nombreuses correspondances d’époque et du journal des curés, l’auteure retrace l’histoire de 1906 à 1926 aux confins de la Drôme et du Vaucluse.

Françoise Lousberg Coulon participe à la vie taulignanaise depuis vingt ans notamment dans le domaine de l’histoire et du patrimoine. Son vif intérêt a pu s’exercer auprès de plusieurs associations drômoises comme l’Association universitaire des études drômoises, le Comité départemental d’histoire de la guerre 14-18 dans la Drôme, les Onze Tours de Taulignan…

ISBN : 9791069926769

1914 – 1918, images de la Drôme en guerre

C’est à Taulignan dans le sud de la Drôme que nous sommes invités à nous retrouver autour de la première guerre mondiale et de ses acteurs. Le programme est le suivant :

  • Du 9 au 25 novembre 2018 à la Chapelle du Pradou : Exposition des Archives départementales 14/18 Images de la Drôme en Guerre complétée par La Grande Guerre à Taulignan
  • Dimanche 11 novembre à 11 heures au monument aux morts : Hommages divers aux soldats tombés pour la France.
  • Dimanche 11 novembre à 17 heures à la salle de réunions de la mairie : Conférence organisée par les Onze Tours Vivre à Taulignan pendant la Grande Guerre par Françoise Lousberg Coulon,
  • Vendredi 16 novembre 2018, à 20 heures à la salle polyvalente de Taulignan Lecture : Adieu tout par le Théâtre du Rond-point de Valréas.

On vous attend nombreuses et nombreux.
Vous pouvez aussi diffuser le programme suivant :L’ affiche de l’exposition de Taulignan au format PDF

Conférence du 11 novembre au format PDF

1918 – 2018, centenaire de la Grande Guerre, regards croisés à Bourg-lès-Valence

Du 6 novembre au 4 décembre 2018

Le programme au format PDF (réduit)
Le programme en PDF

Expos – Ausstellugen, Conférences – Koni-Erenzen

Expositions
Du 6 au 24 novembre à la médiathèque « La Passerelle » : « Souvenirs de la Grande Guerre »
Du 9 au 20 novembre de 13 h 30 à 17 h 30 du lundi au vendredi, à la mairie de Bourg-lès-Valence, salle des mariages
« Bourg-lès-Valence, une petite ville du front de l’arrière dans la Grande Guerre (1914-1918) » proposée par le service des Archives municipales
« les acteurs de la mémoire de la Grande Guerre » proposée par le Souvenir français
« La Grande Guerre : la vie des familles en l’absence des soldats » proposée par la ville d’Ebersbach-an-des-Fils

Visite patrimoniale
Vendredi 9 novembre à 14 h 30 à la Cartoucherie, salle de projection : « la cartoucherie nationale (1914-1918) » par Idelette Drogue-Chazalet du service Pays d’art et d’Histoire et archiviste municipale de la commune.
5€ adultes – 3€ chômeurs et étudiants – 2€ enfants

Cérémonie commémorative
Dimanche 11 novembre à 9 h 30 au Monument aux morts

Ateliers historiques
« Après la guerre, 1914-1930 dans la région valentinoise » avec le CDH14-18 et l’UPAVAL
Mardi 13 novembre à 20 h, mairie, salle des mariages, présentation et restitution de l’atelier
Mardi 4 décembre à 20 h, mairie, salle des mariages
Focus : « Après la guerre, 1918-1930, les affaires criminelles » par Gérard Jouve
Focus : « les 11 novembre dans la Drôme » par Jean-Michel Lalanne

Conférence
Samedi 17 novembre à 15 h à la médiathèque « La Passerelle »
« Les femmes dans la Première Guerre mondiale » par Rodolphe Carré
Mercredi 21 novembre à 20 h à la médiathèque « La Passerelle »
« Montrer la guerre de 14-18 », par Alain Sauger, président du CDH14-18

 

Petite découverte musicale

Un bel hommage rendu par un groupe du sud de la France aux soldats de la Grande Guerre.

Merci à Moussu T e lei Jovents

Médiathèque de Crest, rencontre avec Thierry Bourcy


À l’occasion du centenaire de l’Armistice de 1918, la médiathèque départementale s’associe au festival Anguille sous Roche pour une rencontre autour des auteurs de polars qui ont choisi pour leurs intrigues la période trouble et mouvementée de la première guerre mondiale.

Panorama des polars qui ont pour cadre la Grande Guerre par Thierry Caquais, animateur littéraire et membre d’associations intervenant autour du polar.

Vendredi 12 octobre, de 15h30 à 17h, rencontre avec Thierry Bourcy, auteur de la série les Enquêtes de Célestin Louise, flic et soldat dans la guerre de 14/18 et scénariste d’un téléfilm historique La tranchée des espoirs (2003).
> Lire la page https://mediatheque.ladrome.fr/crest/la-grande-guerre-un-roman-noir.aspx